dimanche 5 juin 2011

MOQUETZALIZQUIXOCHINTZETZELOA



Pour terminer sur une note positive ce dimanche soir qui vient clôre le long week end de l'Ascension (du moins pour ceux qui ont bénéficié du "pont"), je cite un extrait d'un chant qui parle de l'amitié, texte tiré des Cantares Mexicanos par Patrick Saurin qui l'a traduit et présenté page 95 de son livre des Editions José Corti (Paris 2009 - Collection Merveilleux n°19), intitulé Les Fleurs de l'Intérieur du Ciel.
Moquetzalizquixochintzetzeloa
in icniuhyotl
Aztacaxtlatlapa 'tica
ye on malinticac,
in quetzalxiloxochitl
ymapa'
on ne'nemi conchichichintinemih

in teteuctin in tepilhuana...
Tel le parfum des précieuses fleurs de maïs grillé se répand l'amitié, de blanches fleurs caxtlatlapan, elle vient tresser des guirlandes, de précieuses fleurs xiloxochitl elle s'est parée, ils vont et viennent en respirant leur parfum les seigneurs et les princes...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire